Avoir un poulailler dans son jardin n’est pas une mauvaise idée, c’est plutôt très tendance récemment et très conseillé notamment pour les avantages que cela présente. Cependant, si vous désirez sauter le pas sachez qu’il est important d’en prendre soin et aussi, informez-vous sur les lois auprès de votre municipalité. En effet, si vous passez les 20 mètres carré de construction il vous faudra un permis de construire mais aussi, vous ne devez pas dépasser 50 paires d’ailes (50 poules) sinon ça sera considéré comme étant de l’exploitation agricole.

Quels sont les avantages de posséder un poulailler ?

Ça n’en a probablement pas l’air mais avoir un poulailler dans son jardin figure parmi les meilleurs investissements. Ces avantages sont nombreux, on pourrait citer quelques-uns dont :

  • La fraîcheur des œufs. En effet, l’atout principal du poulailler est de posséder des œufs frais et à portée de main, c’est très économique et vous êtes certains de l’hygiène et des conditions d’élevage.
  • Les poules peuvent se nourrir des restes de fruits et légumes, donc si vous les cultivez, vos poules pourront jouer le rôle d’un composteur.
  • Posséder des poules est également économique par rapport aux engrais puisque leurs excréments peuvent partiellement remplacer ceux-ci.
  • Enfin, c’est toujours agréable de posséder des animaux quand on vit en famille, c’est un excellent moyen d’apprentissage mais aussi pour connecter les enfants à la nature.

Construire son poulailler

Un bon poulailler doit posséder quelques éléments essentiels, à savoir : des perchoirs, des nichoirs ou pondoirs, ainsi que des mangeoires et abreuvoirs. Toutefois, tout ceci devrait être installé avec un logement principal construit avec les matériaux que vous souhaitez.

Généralement le poulailler est construit en béton, c’est une matière résistante qui préserve de l’humidité, mais il existe d’autres matériaux tout aussi intéressants tels que le bois ou encore, le parpaing. Cependant, le bois est aussi un excellent matériau de construction puisqu’il est écologique d’une part et d’autre part, il est isolant et facile à travailler. Vous pouvez également opter pour des poulaillers préfabriqués en plastique si vous le souhaitez !

Le logement des poules devrait être surélevé car celles-ci, par instinct, préfèrent les hauteurs. De même, il est nécessaire de prévoir un nid par poule, par contre, il n’est pas nécessaire de posséder un coq car les œufs qu’on consomme ne sont pas fécondés.

Lorsque vous construisez votre poulailler, prenez des mesures hygiéniques. En effet, les rats et les souris sont très présents à proximité des poulaillers. Si vous êtes en campagne, pensez à bien clôturer autour de vos poulaillers pour éviter les attaques des renards qui sont loin d’être un mythe.

Enfin, choisissez un bon emplacement pour votre construction. Vous devez prendre en considération les règles du bon voisinage, notamment par rapport aux bruits sonores et les nuisances olfactives. Placer le poulailler au fond c’est une excellente idée, mais vous ne devez pas oublier que vous ne vivez pas seul. Aucune nuisance n’est autorisée.