De nombreux particuliers sont propriétaires d’une résidence secondaire, en plus de leurs résidences principales. Ces biens immobiliers n’étant pas à l’abri d’un sinistre, il est important de les couvrir grâce à une assurance habitation. Êtes-vous propriétaire d’une résidence secondaire ? Il est important de savoir à quelle assurance habitation souscrire pour vous protéger.

L’extension des garanties du contrat d’assurance habitation classique pour assurer une résidence secondaire

Il est possible d’étendre les garanties du contrat d’assurance de votre habitation principale pour assurer votre résidence secondaire. Vous devez contacter votre assureur afin de vous renseigner sur celles qui sont le plus adaptées pour assurer votre bien immobilier. Il est possible de faire cette demande pendant l’exercice du contrat d’assurance habitation. Il faut la compléter avec des avenants qui justifient que les nouvelles garanties ont réellement été souscrites.

La garantie vol, cambriolage et vandalisme est l’une des extensions que vous pouvez ajouter à votre contrat d’assurance habitation classique. En réalité, il est précisé dans la majorité des contrats d’assurance MRH, une clause d’inhabitation. Cette dernière annule toute indemnisation lorsque le logement reste inhabité pendant une durée supérieure à 60 jours ou 90 jours. Néanmoins, cette clause peut ne pas figurer dans le contrat d’assurance secondaire à la demande.

En outre, votre prime d’assurance augmentera suite à votre souscription à ces garanties supplémentaires. Il faut donc bien réfléchir aux garanties à ajouter pour limiter leur impact sur le coût de l’assurance. Une fois la demande effectuée, les garanties supplémentaires seront effectives au bout de quelques jours.

Souscription d’un nouveau contrat d’assurance pour une résidence secondaire

Le propriétaire d’une résidence secondaire peut également souscrire à un nouveau contrat d’assurance habitation. Grâce à cette possibilité, optez pour des garanties spécifiques pour votre bien immobilier. Cependant, il faut s’assurer que la clause d’inhabitation ne soit pas présente dans le contrat d’assurance.

Aussi, il faut bien évaluer la valeur du capital mobilier pour souscrire à une garantie contre le vol et le cambriolage. En ce qui concerne les dommages causés par l’assuré à d’autres personnes ou à leurs biens, elles sont couvertes par la responsabilité civile. Ceci est aussi valable pour les dommages causés par les personnes déclarées dans le contrat. Les contrats multirisques habitation incluent impérativement cette garantie et il est nécessaire d’y souscrire. Il faut préciser que cette garantie ne protège pas l’habitation, mais assure la responsabilité civile de ses occupants.

Assurance habitation pour une résidence secondaire en location

Lorsque votre résidence est mise en location, le locataire à l’obligation légale de souscrire au moins à une garantie responsabilité civile. Ainsi, vous ne serez plus exposé aux risques liés à l’inoccupation du logement grâce à l’existence d’un occupant.

Par contre, vous n’êtes pas à l’abri des dommages que ce dernier pourrait causer à une tierce personne et à ses biens. Ainsi, avec l’accord du locataire, il est possible de souscrire à sa place une assurance propriétaire non-occupant. Cela vous permet de prendre en charge les sinistres dans le cas où l’occupant n’habitera plus la résidence.

Il est également possible que le locataire souscrive à une garantie contre les risques locatifs. Cela assure la protection de ses propres biens pendant qu’il occupe le logement. Cette couverture sert aussi de caution au propriétaire qui aura ses loyers payés même si le locataire rencontre des difficultés financières.