Quels sont les exercices pour muscler son périnée ?

femme enceinte

L’accouchement fragilise le périnée, qui manque alors de tonus et se détend. Pour éviter les fuites urinaires ou des problèmes plus graves, comme la descente d’organe, il est essentiel de rééduquer ce plancher pelvien. Voici quelques conseils, qui pourront vous aider à tonifier cet ensemble de muscles.

La rééducation du périnée grâce aux boules de geisha

Les boules de geisha sont conseillées par les médecins aux femmes enceintes, qui souhaitent profiter d’une rééducation du périnée tout en douceur, appelé aussi plancher pelvien. Une fois introduites dans le vagin, les boules s’entrechoquent et engendrent la contraction du périnée, qui se tonifie petit à petit.

La rééducation du périnée via une sonde à électrodes

Ce type de rééducation est effectué par un kinésithérapeute. Celui-ci introduit dans le vagin une sonde munie d’électrodes, qui ont pour objectif de stimuler le périnée. Sous ces impulsions, les muscles se contractent et se tonifient. Bien sûr, plusieurs séances sont nécessaires pour obtenir de bons résultats, entre 10 et 25 selon la patiente.

La rééducation du périnée manuelle

Dans ce cas, les séances se déroulent avec une sage-femme. Celle-ci pratique un toucher vaginale, afin d’indiquer à la patiente la zone du périnée à contracter. La rééducation manuelle permet de générer une image mentale, facilitant la contraction.

La rééducation du périnée via des contractions-relâchements

Si ces exercices ne peuvent permettre une rééducation totale du périnée, ils peuvent néanmoins être pratiqués à tout moment de la journée, afin d’accélérer le processus. Il suffit alors de contracter, puis de relâcher les muscles à plusieurs reprises.

La rééducation du périnée grâce au yoga ou au pilate

Ces deux pratiques sportives nécessitent la contraction du périnée. D’ailleurs, le yoga pré et post-natal est vivement recommandé pour les jeunes mamans.