Lorsqu’on vapote, il arrive qu’on soit confronté au goût de brûlé au lieu de la bonne sensation d’une vapeur douce. Ceci est souvent dû à une défaillance de la résistance dont les raisons sont multiples.

Mauvaise adaptation du tirage à votre clearomiseur et non-amorçage de la résistance

Même si cela peut sembler banale pour d’aucuns, notre façon de vapoter en l’occurrence, de tirer est l’un des facteurs qui impactent négativement les résistances. En effet, on distingue généralement deux formes de tirages que sont : l’inhalation directe et l’inhalation indirecte.

La première consiste à se donner un maximum de sensation en procédant à une inhalation plein poumon. L’inhalation indirecte, quant à elle, se manifeste par une recherche de sensation plus mesurée. C’est une inhalation qui se fait de la bouche. Toutefois, l’inconvénient est que la résistance va vite griller pour des raisons de surchauffe lorsque vous tirez ou sollicitez de trop votre dispositif. Vous devez plus souvent penser à l’amorçage de la résistance en trempant manuellement la mèche avant de l’installer. Cela empêchera la résistance de vite brûler.

Composition PG/VG d’e-liquide non adaptée à la résistance

Pour conserver la résistance de votre appareil sur une longue durée, il est recommandé d’utiliser du e-liquide ayant un niveau de propylène glycol (PG) élevé. Contrairement au PG, la glycérine végétale (VG) contient assez de sucre. Ce qui généralement peut engendrer des brûlures car les sucres étant plus denses, ils seront difficilement absorbables par les mèches de vos résistances. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est conseillé d’utiliser du e-liquide ayant un niveau élevé de PG. Non seulement il est plus facile pour les mèches d’absorber le PG mais elles auront également assez du e-liquide pour vous protéger durant les vapotages. Ainsi, le fait de pouvoir utiliser un e-liquide ayant un niveau élevé de PG permet de trouver un équilibre entre :

  • l’alimentation de l’appareil,
  • la vitesse de vaporisation,
  • et le fonctionnement des mèches de résistances.

Le bon équilibre favorisera la bonne coordination des différents composants de l’appareil et empêche la résistance de brûler. Il est donc indispensable que la composition du e-liquide soit bien adaptée à la résistance afin de donner une bonne longévité à votre appareil. Aussi, assurez-vous que le PG choisi soit bien liquide pour qu’il puisse facilement rentrer dans les résistances.

Mauvaise puissance de la batterie par rapport à la valeur de la résistance

Lorsque la puissance de votre batterie est inférieure ou du moins faible, cela peut empêcher la brûlure de la résistance. En effet, les changements et développements technologiques font en sorte que les vapoteurs disposent des options plus larges quant au choix de leurs appareils. En plus de donner la possibilité aux consommateurs de personnaliser les composants de leurs appareils, ils ont également la liberté de contrôler la puissante produite. Cependant, le problème de voir la résistance cramer vient du fait que les utilisateurs ne parviennent pas trouver la puissance en watt idéale.

En fait, les puissances en watt plus élevées produisent en réalité plus de vapeur en donnant des nuages plutôt épais. Loin d’être une bonne pratique comme beaucoup de consommateurs l’imaginent, non seulement cela affecte négativement la résistance mais cette pratique s’avère également moins économique. Le fait est que vous courez le risque de brûler la résistance à cause de la sécheresse de la mèche.